diversifier ses investissements

Comment Bien Diversifier Ses Investissements

Lorsqu’il s’agit de constituer le meilleur portefeuille de placement, vous entendrez souvent que diversifier ses investissements est la clé.

Un sage conseil d’investissement revient très souvent : « Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier ».

Il invite l’investisseur à réfléchir aux actifs dans lesquels il investit son argent et au type de portefeuille global qu’il construit.

En d’autres termes, si vous investissez, assurez-vous de diversifier et d’investir dans différentes actions et actifs.

La diversification est indispensable à toute stratégie d’investissement réussie.

Diversifier ses investissements offre une opportunité à la fois de protection et de croissance au sein de votre portefeuille.

Voici notre guide pratique pour diversifier ses investissements correctement.

Dans cet article :

  • Que veut dire diversifier ses investissements ?
  • Comment pouvez-vous diversifier vos investissements ?
  • Comment choisir le meilleur modèle d’allocation d’actifs pour vous
  • Décider quel modèle vous convient le mieux
  • L’inconvénient de la diversification
  • Dans quels cas diversifier ses investissements peut mal tourner ?
  • Diversifier ses investissements reste la stratégie de placement la plus sûre




Juste avant de rentrer dans le vif du sujet…
Bonus : prêt à vous débarrasser de vos dettes, à économiser de l’argent
et à créer une véritable richesse ?

Téléchargez GRATUITEMENT Le Guide Ultime De l’Argent

 


 

 

Que veut dire diversifier ses investissements ?

 

diversifier ses investissements

 

 

La diversification fait référence à la pratique consistant à acheter différents types d’actifs.

Ces différentes classes d’actifs composent votre portefeuille de placement.

Diversifier ses investissements peut se faire de plusieurs façons, auxquelles nous reviendrons dans un instant.

Mais là où la diversification est vraiment importante est qu’elle offre une certaine protection à votre portefeuille.

Si vous mettez tous vos œufs dans le même panier et que ce panier tombe de la table, tous vos œufs se casseront.

Si vous aviez mis seulement la moitié de vos œufs dans ce panier et mis l’autre moitié dans un carton au réfrigérateur et que le panier tombait de la table.

Vous auriez encore la moitié de vos œufs en sécurité dans le réfrigérateur.

C’est la même chose pour vos investissements.

Si vous investissez uniquement dans les actions vous pourriez tout perdre.

Bien diversifier ses investissements signifie que toute perte catastrophique dans un domaine n’effacera pas tous vos avoirs investis.

 

Comment pouvez-vous diversifier vos investissements ?

 

La création d’un plan d’investissement diversifié n’est pas la même pour tout le monde.

Ce qui vous convient le mieux dépendra de plusieurs facteurs, comme l’âge, les objectifs de retraite et financiers et le revenu.

Pour commencer, vous devez comprendre dans quels types d’actifs vous souhaitez investir.

En ce qui concerne le marché boursier, il existe de nombreux choix, mais les trois principaux sont :

  • Actions : Participation partielle dans une entreprise
  • Obligations : Prêts que les investisseurs accordent à des entités comme un gouvernement ou une entreprise
  • Matières premières – Produits, tels que le blé ou l’investissement dans l’OR.

Pour aller encore plus loin dans la diversification, vous pouvez également diversifier vos investissements au sein même d’une classe d’actifs.

Prenez les actions, par exemple.

Vous avez la possibilité d’acheter un fonds commun de placement ou une seule action individuelle.

Vous pouvez également acheter des actions à dividendes et/ou des actions de croissance.

Répartir ses investissements sur chacun de ces types d’actifs n’est qu’un moyen parmi d’autres de diversifier ses investissements.

Voici quelques autres exemples de diversification.

 

Comment choisir le meilleur modèle d’allocation d’actifs pour vous

 

Il n’y a pas de portefeuille idéal lorsqu’il s’agit de diversifier ses investissements.

Et pour cette raison, il existe différents modèles d’allocation d’actifs qui vous permettront d’atteindre vos objectifs d’investissement.

Ceci en tenant compte de votre tolérance au risque et de votre horizon temporel.

Chaque modèle met l’accent sur un aspect différent de l’investissement.

L’idée de base est de créer le portefeuille en utilisant une allocation d’actifs qui utilise les quatre modèles, mais dans des mesures différentes en fonction de vos préférences.

Examinons chacun des quatre modèles d’allocation d’actifs, en gardant à l’esprit qu’aucun d’entre eux n’est – ou ne doit être – le modèle idéal.

 

1. Revenu

 

Un modèle de répartition de l’actif qui met l’accent sur le revenu favorisera les placements qui tendent à procurer un revenu stable.

Avec un risque minimal de perte du capital en raison des fluctuations du marché.

Il est important de garder à l’esprit que ce type de combinaison d’actifs comprend une variété d’actifs qui impliqueront un certain degré de risque – même minime.

Ainsi qu’au moins une petite chance de participer à la croissance du marché.

Pour cette raison, les performances du modèle devraient être meilleures que de placer votre argent dans un livret A.

Certains des actifs que vous détiendriez dans ce modèle d’allocation comprennent :

  • Obligations d’Etat
  • Obligations d’entreprises ou municipales
  • Actions à dividende élevé

Notez que bien que le modèle mette l’accent sur les revenus de tous les actifs du portefeuille, il existe au moins un faible risque de perte.

En particulier avec les obligations d’entreprise et les actions, en fonction des facteurs du marché et de l’intégrité de l’institution émettrice.

 

2. Croissance et revenu

 

Un modèle de croissance et de revenu fonctionne un peu comme le modèle de revenu, en ce sens qu’il met l’accent sur le revenu de tous les investissements détenus dans le portefeuille.

La principale différence réside dans la composition réelle de l’actif.

Le portefeuille de revenu a tendance à mettre l’accent sur la sécurité du capital.

Tandis qu’un modèle de croissance et de revenu cherche à intégrer à la fois le revenu et le potentiel d’appréciation du capital.

Pour ce faire, les investissements du modèle de croissance et de revenu se font principalement dans des actions versant des dividendes, et moins dans des obligation d’Etat.

L’idée est de générer un revenu stable – comme un revenu de dividendes – mais de le faire principalement à partir d’investissements en actions.

Cela permettra au portefeuille de procurer une appréciation du capital, en plus d’un revenu régulier.

Bien exécuté, un modèle de répartition de l’actif axé sur la croissance et le revenu peut être l’un des plus performants à long terme.

En effet, les actions qui ont l’habitude non seulement de verser régulièrement des dividendes, mais aussi de les augmenter régulièrement, représentent l’un des meilleurs investissements à long terme à Wall Street.

C’est donc un modèle très intéressant pour diversifier ses investissements.

 

3. Croissance

 

Dans le cadre d’un modèle de répartition de l’actif axé sur la croissance, le portefeuille sera investi principalement dans principalement des actions.

Bien que le portefeuille puisse détenir des actions à revenu de dividendes, l’accent sera mis principalement sur les sociétés dont le potentiel de croissance est supérieur à la moyenne.

Bon nombre de ces actions ne verseront aucun dividende.

Le portefeuille a tendance à être investi dans des actions de premier ordre avec un historique de croissance, ainsi qu’une petite allocation dans des obligations d’Etat.

Ce modèle peut détenir un certain nombre d’actions appartenant à la catégorie croissance agressive, c’est-à-dire des actions appartenant à la catégorie rendement élevé/risque élevé.

L’idée de ce modèle est d’obtenir une croissance plus prévisible que celle qui peut être obtenue avec des investissements plus agressifs.

Vous pouvez acheter des actions spécifiques via votre courtier en valeurs mobilières comme Degiro.

 

4. Croissance agressive

 

Un modèle agressif d’allocation d’actifs axé sur la croissance agressive investira majoritairement dans des actions à rendement élevé/risque élevé.

Ces positions détenues dans un tel portefeuille peuvent ne fournir aucun revenu de dividendes et peuvent également avoir tendance à éviter les actions de premier ordre plus prévisibles.

Les investissements détenus dans un modèle de croissance agressive comprendraient des actions de sociétés que la plupart des investisseurs considèrent comme pratiquement spéculatives.

Bien que les actions puissent très bien se comporter sur des marchés en hausse, elles sont souvent sujettes à de fortes baisses sur des marchés en baisse.

Pour cette raison, les modèles de croissance agressive s’adressent avant tout aux jeunes ayant un fort appétit pour le risque.

Les actions détenues dans des fonds de croissance agressive pourraient inclure :

  • Entreprises en démarrage avec des performances élevées mais des antécédents courts ;

  • Actions en défaveur – entreprises dont le cours des actions a récemment été durement touché, mais qui présentent des opportunités spéculatives de reprise rapide ;

  • Entreprises avec une forte croissance des revenus, mais peu de bénéfices ;

  • Des valeurs conceptuelles (comme certaines valeurs technologiques) qui représentent des opportunités de pointe ;

  • Actions internationales à haut risque/haut rendement, en particulier celles des économies en développement.

 

Décider quel modèle vous convient le mieux

 

Vous pensez savoir sur lequel de ces modèles d’allocation d’actifs vous voudriez baser votre propre portefeuille.

Mai pour bien diversifier ses investissements, il existe en fait des facteurs objectifs à prendre en compte pour déterminer lequel sera le meilleur pour vous :

 

Déterminez votre tolérance au risque

 

Si des valeurs d’actifs extrêmement fluctuantes vous empêchent de dormir la nuit, vous devriez probablement opter pour un modèle de revenu ou de croissance et de revenu.

Si la perspective de réaliser des gains énormes vous excite – et que la possibilité de subir de grosses pertes en cours de route ne vous dérange pas – la croissance ou même une croissance agressive peut être le modèle pour vous.

Mais vous devez d’abord déterminer le niveau de risque que vous pouvez gérer confortablement.

Cette étape est indispensable pour bien diversifier ses investissements.

 

Déterminez vos objectifs et votre horizon de placement

 

Si votre objectif est de prendre votre retraite dans 30 ans, vous pouvez et devriez mettre l’accent sur la croissance ou même sur une croissance agressive.

Vous avez le temps de récupérer les pertes et les gains, et les rendements peuvent être spectaculaires.

D’autre part, si vous envisagez d’économiser de l’argent pour acheter une maison dans cinq ans, vous devriez être plus prudent.

Car vous ne pouvez pas vous permettre de subir une perte qui réduira votre capital d’investissement.

Diversifier ses investissements signifie donc de bien évaluer le moment où vous aurez besoin de votre argent.

 

Choisir une composition d’actifs

 

Une fois que vous avez identifié votre tolérance au risque, vos objectifs et horizon de placement, vous pouvez décider quels types d’actifs conviendront le mieux à votre portefeuille.

 

Établir un calendrier de rééquilibrage

 

Après avoir défini votre allocation d’actifs, vous devrez établir un calendrier de rééquilibrage.

Il s’agit de vous assurer que votre modèle de portefeuille ne devient pas surpondéré dans certains actifs au détriment d’autres.

Cela sera particulièrement important dans un modèle de croissance et de revenu, où vous essayez d’équilibrer le revenu et la croissance (risque).

Au minimum, vous devez prévoir de rééquilibrer au moins une fois par an, afin de pouvoir réinitialiser votre portefeuille à la répartition d’actifs souhaitée.

 

Options de diversification supplémentaires

 

diversifier ses investissements

 

Investissez dans un ensemble d’ETF

 

Investir dans un ensemble de différents ETF (fonds négociés en bourse) permet de diversifier ses investissements facilement et de varier les secteurs.

Les ETF et les fonds communs de placement sont généralement plus diversifiés que l’achat d’une ou deux actions.

Vous devez investir votre argent dans au moins cinq ETF.

Assurez-vous de ne pas avoir plus de 25% de votre argent dans l’un d’eux.

De cette façon, vous pouvez répartir votre risque sur différentes classes d’actifs.

Découvrez ici comment investir dans les ETF.

 

Investir dans des sociétés et des actifs étrangers

 

La plupart des investisseurs sont enclins à n’investir que dans des actifs nationaux.

Mais pour bien diversifier ses investissements, il est conseillé d’investir également sur les marchés internationaux.

A commencer par les États-Unis qui sont le plus grand pays en termes de capitalisation boursière.

Mais les entreprises mondiales jouent un rôle essentiel sur les marchés.

Et c’est bien d’avoir une certaine exposition à d’autres marchés.

 

Variez vos investissements selon la taille de l’entreprise

 

Diversifier ses investissements par le critère de la taille de l’entreprise est également une bonne option.

Vous pouvez le faire en achetant un mélange d’actions de grandes entreprises, ainsi que de quelques entreprises moins connues.

Vous pouvez également détenir des actions dans différents secteurs, tels que les soins de santé, l’énergie ou les détaillants.

Aussi, gardez à l’esprit le risque et la maturité d’une entreprise.

Une entreprise qui vient de rentrer en bourse pourrait avoir un bon potentiel de rendement, mais elle pourrait également avoir un risque énorme de chute de ses actions.

Si vous investissez dans une action risquée, assurez-vous de l’équilibrer en investissant dans une action ou une classe d’actifs plus mature également.

 

N’oubliez pas les investissements alternatifs

 

Je n’ai pas parlé de crypto-monnaies jusqu’ici volontairement car il s’agit d’un investissement qui est encore très volatile et incertain.

Cependant il ne faut pas négliger les hauts rendements potentiels.

Vous pouvez allouer une petite partie de votre part d’actifs risqués aux crypto-monnaies si cela vous intéresse.

De même les matières premières peuvent apporter une bonne diversification au portefeuille, parfois même dans la part des actifs sécurisés, comme l’or par exemple.

Enfin, il existe un paquet d’investissements alternatifs qui peuvent vous intéresser et rendre votre diversification ludique et proche de vos passions.

Comme, le whiskey, le vin, le cannabis, l’art, etc…

 

Les inconvénients de la diversification

 

Diversifier ses investissements ne permet pas d’assurer parfaitement des compensations de perte et gain 100% du temps.

Mais nous pouvons réduire notre risque sans sacrifier le rendement.

Simplement en allouant notre argent à travers une gamme suffisamment diversifiée d’investissements.

Cependant, voici quelques inconvénients à considérer :

  • Lors de la diversification, il est important de ne pas trop se disperser.
    La diversification n’est pas un cas à toute épreuve pour vos investissements, et cela ne signifie pas que vos investissements ne perdront pas de valeur.

  • Répartir votre argent sur trop d’investissements peut vous faire perdre de la croissance.
    Disons que vous n’avez investi que 100 € dans 5 000 actions différentes.
    Si l’une d’entre elles réussit, vous ne gagnerez pas tant que ça, car votre investissement initial n’est pas si élevé.
    Mais si vous aviez 10 000 € investis dans 50 actions, vous gagneriez beaucoup plus si une (ou plusieurs) réussissait.
    Diversifier ses investissements à l’excès peut gâcher votre résultat net.

  • Diversifier ses investissements offre une certaine protection, mais cela ne vous protège pas entièrement d’un déclin général du marché.
    En cas d’effondrement total du marché, où le marché baisse et où les gens vendent leurs investissements « plus sûrs » comme les obligations, la diversification ne vous protégerait pas du tout, car toutes les classes d’actifs baisseraient en même temps.

 

Dans quels cas diversifier ses investissements peut mal tourner ?

 

Comment diversifier ses investissements peut finir par aller dans la mauvaise direction ?

 

Les classes d’actifs ne doivent pas être exclusifs

 

Pour de nombreuses personnes, le plus important en matière d’investissement est la croissance.

En conséquence, ils se retrouvent avec un portefeuille lourd en investissements de type croissance.

Si vous êtes un investisseur jeune et que vous vous considérez agressif, vous pouvez avoir 100 % de votre portefeuille diversifié dans différents secteurs boursiers.

Le portefeuille peut être équilibré de manière adéquat entre les actions de grande, moyenne et petite capitalisation, la technologie et les marchés émergents.

Une partie a également été investie dans des actions de croissance/de revenu (au lieu d’actifs à revenu fixe).

Pendant tout ce temps, vous pensez être bien diversifié.

Et vous êtes diversifié, mais le problème est que vous êtes diversifié dans un portefeuille composé à 100 % d’actions.

Sans aucun doute, vous avez atteint une excellente diversification au sein des actions, mais vous ne détenez rien pour contrer le risque d’une baisse généralisée de cette classe d’actifs.

Pensez aux obligations et à l’or pour compléter votre portefeuille.

 

Investir émotionnellement au mauvais moment

 

Vous devez vous diversifier intellectuellement, mais il y a une forte composante émotionnelle dans l’investissement, et cela dépasse parfois vos meilleures intentions.

Lorsque les actions sont en forte hausse, vous pourriez être tenté de les privilégier dans votre portefeuille.

À l’autre extrémité du spectre, si les actions sont battues pendant quelques années (comme elles l’ont fait au cours de la période 2007-2009), vous pourriez facilement devenir timide.

Et investir la plupart ou la totalité de votre argent en espèces et en placements à revenu fixe.

Mais l’une ou l’autre des options est erronée.

Même si vous savez que vous devez vous diversifier sur plusieurs classes d’actifs, les émotions liées aux circonstances du moment pourraient vous pousser à aller trop loin dans une seule direction.

Pourtant, une autre façon dont cela pourrait se produire est la négligence.

Vous pourriez ne pas rééquilibrer votre portefeuille après une forte hausse dans une certaine classe d’actifs.

 

Eviter entièrement certaines classes d’actifs

 

Certains investisseurs pourraient limiter inutilement leurs choix de placement.

Par exemple, ils peuvent envisager d’allouer uniquement des actions et des investissements à revenus fixes (espèces, obligations et autres actifs à revenu fixe).

Dans le processus, ils pourraient éviter complètement les classes d’actifs qui peuvent bien performer dans certaines situations de marché.

Des exemples pourraient être des SCPI ou des investissements dans les ressources, comme l’énergie et les métaux précieux.

Sur certains marchés, ces classes d’actifs pourraient surperformer à la fois les actions et les actifs à revenu fixe.

Diversifier ses investissements qu’entre les actions et les placements à revenu fixe peut vous faire passer à côté de ces opportunités.

 

Trop de comptes

 

Diversifier ses investissements ne veut pas dire avoir une multitude de comptes : cela rend la situation plus confuse.

Le problème peut survenir en ayant des investissements en double dans les différents comptes.

De sorte que vous êtes surpondéré dans certaines classes d’actifs ou même dans des titres de placement spécifiques.

Vous pourriez être très bien diversifié dans un compte mais très mal dans les autres.

Cette situation peut facilement arriver à un couple marié, dont chacun a un PEA et un compte titres.

Lorsque vous additionnez les positions de tous vos comptes, vous constaterez peut-être que vous n’êtes pas du tout bien diversifié.

 

Excès de diversification

 

Jusqu’à présent, nous avons discuté de situations qui vous amèneraient à être insuffisamment diversifiés.

Mais un autre problème vient de la direction opposée : diversifier ses investissements de manière excessive.

Peut-être qu’en essayant trop fort de minimiser les risques, vous pourriez vous diversifier tellement que vous compromettez le rendement total de vos investissements.

Disons que vous pouvez vous diversifier de manière adéquate au sein d’une seule classe d’actifs avec, par exemple, cinq avoirs distincts.

Mais si vous répartissez plutôt votre argent sur 20 investissements différents au sein de la même classe.

Non seulement vous risquez de nuire aux gains potentiels, mais vous encourrez presque certainement des coûts de transaction excessifs.

Le secret dans l’art de bien diversifier ses investissements est l’équilibre.

 

La diversification reste la stratégie d’investissement la plus sûre

 

Diversifier ses investissements est plus facile qu’il n’y paraît, et chaque investisseur peut le faire.

C’est un bon moyen de protéger vos placements et vous donne une excellente chance de trouver un investissement en croissance.

Construire un portefeuille diversifié se fait un pas après l’autres.

Si vous débutez dans l’investissement, et que vous n’avez que 100€ à investir par mois, il est normal que votre portefeuille ne soit pas bien diversifié dès les premiers mois.

Mais vous devez commencer, et le plus tôt sera le mieux.

Tenez compte de tous vos objectifs financiers et de votre situation actuelle.

Et construisez un portefeuille diversifié au plus juste pour vous.

BONUS

Prêt à vous débarrasser de vos dettes, à économiser de l'argent
et à créer une véritable richesse ?

Téléchargez GRATUITEMENT Le Guide Ultime De l'Argent

 

Vous avez aimé "Comment Bien Diversifier Ses Investissements" ?




C'était "Comment Bien Diversifier Ses Investissements"

 

Claudia

Soyez Enfin Maître de vos Finances...

Si "Comment Bien Diversifier Ses Investissements" vous a plu, n'hésitez pas à laisser un commentaire, j'en serai ravie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EBOOK GRATUIT

Le Guide Ultime De L'Argent

Découvrez comme il est simple de créer sa Liberté Financière Sur Mesure

EBOOK GRATUIT !!!

LE GUIDE ULTIME DE L'ARGENT

Découvrez comment bien penser l’argent et Éliminez vos contraintes financières