Que Sont Les Investissements Alternatifs ? Et Comment Investir ?

En raison de l’inflation et la crise énergétique actuelle, les investissements alternatifs ont le vent en poupe.

Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Lorsque les gens pensent à investir, les stratégies standard comme investir dans des actions, des obligations et divers fonds indiciels sont probablement ce qui leur vient à l’esprit.

Cependant, cela ne fait qu’effleurer la façon dont vous pouvez construire votre portefeuille.

Les investissements alternatifs sont une catégorie massive d’investissements, allant du capital-investissement aux objets de collection comme les œuvres d’art.

Mais que sont exactement les investissements alternatifs et comment pouvez-vous décider si vous devez les ajouter à votre portefeuille ?

Ce guide couvre exactement ce que sont les investissements alternatifs, leurs avantages et leurs inconvénients, et certaines de vos options pour commencer à investir.

 


Juste avant de rentrer dans le vif du sujet…
Bonus : prêt à vous débarrasser de vos dettes, à économiser de l’argent
et à créer une véritable richesse ?

Téléchargez GRATUITEMENT Le Guide Ultime De l’Argent

 


 

 

Que sont les investissements alternatifs ?

 

 

Les investissements alternatifs sont des investissements dans une classe d’actifs autre que les catégories typiques telles que les actions, les liquidités et les obligations.

Il n’y a pas de qualification exacte pour déterminer si un investissement est un actif alternatif.

Mais les investissements comme les objets de collection, l’immobilier, le capital-investissement, les matières premières et les dérivés relèvent souvent de l’ombrelle des investissements alternatifs.

Généralement, les investisseurs se tournent vers des alternatives pour diversifier leurs portefeuilles.

Mais ces alternatives peuvent également aider à se prémunir contre l’inflation et fournir une certaine protection contre les baisses si elles ne sont pas corrélées avec le marché global.

 

Types populaires d’investissements alternatifs

 

Comme mentionné, il est un peu difficile d’établir une liste complète d’investissements alternatifs puisque les définitions varient légèrement.

Cependant, il existe plusieurs investissements alternatifs populaires et convenus que vous pouvez envisager.

 

1. Immobilier

 

L’immobilier est l’un des investissements alternatifs les plus populaires, et pour cause.

Pour commencer, l’immobilier est traditionnellement une couverture décente contre l’inflation et un moyen de se diversifier loin du marché pendant les périodes de ralentissement.

Deuxièmement, il peut fournir un revenu fixe aux propriétaires ou aux actionnaires de propriétés génératrices de revenus.

Il existe également une large gamme de façons d’investir dans l’immobilier, notamment :

  • Investir dans un logement locatif (meublé ou non meublé, longue durée ou courte durée…) ;
  • Investir dans des parkings ;
  • Louer des locaux commerciaux ;
  • Utiliser les plateformes de crowdfunding immobilier ;
  • Investir dans des SCPI.

Entre l’appréciation potentielle de la propriété et les revenus générés, il y a beaucoup d’avantages à cet investissement alternatif.

Et les sociétés de financement participatif et les SCPI facilitent également l’investissement sans avoir besoin de beaucoup de capital.

 

2. Objets de collection

 

Une autre catégorie d’investissement alternatif qui a gagné en popularité ces dernières années est celle des objets de collection.

Et, comme l’immobilier, les plateformes de financement participatif ont rejoint l’espace pour permettre aux investisseurs d’acheter des fractions d’actions d’une gamme d’actifs.

Certaines des plateformes d’investissement alternatives les plus populaires pour les objets de collection sont :

  • Collectable : vous permet d’acheter des fractions d’actions de cartes de sport et d’autres souvenirs sportifs.

  • Masterworks : investissez dans des parts d’œuvres d’art.

  • Rally Road : Une autre plateforme d’investissements alternatifs où vous pouvez acheter des actions de voitures de luxe, de NFT, de bandes dessinées et d’autres objets de collection de niche.

  • Vint : vous permet d’acheter des parts de bon vin à partir de seulement 25 $.

  • Vinovest : Une autre plateforme d’investissement dans le vin populaire qui propose également des portefeuilles automatisés.

    Et ce n’est qu’un échantillon de ce qui existe.

Rien ne vous empêche d’investir dans une Rolex, des cartes Pokémon rares ou une ancienne collection de pièces de monnaie.

Notez simplement que plus l’actif est spéculatif, plus les risques sont grands.

Et un inconvénient commun des objets de collection est qu’ils sont souvent illiquides.

Ce qui signifie que cela peut prendre des mois ou des années pour trouver un acheteur si vous voulez vendre.

De plus, les objets de collection ne génèrent pas de revenus comme l’immobilier.

 

3. Capital-investissement

 

Une autre stratégie d’investissement alternative est le capital-investissement (ou Private Equity).

L’idée est d’investir dans des entreprises prometteuses en tant qu’investisseur providentiel et de bénéficier ensuite de la croissance potentielle de l’entreprise.

Traditionnellement, cet investissement alternatif n’était disponible que pour les sociétés de capital-risque ou les personnes extrêmement riches.

Mais tout comme le financement participatif perturbe l’immobilier, il a également fait son chemin vers l’investissement dans les startups.

Des plateformes comme OurCrowd et SeedInvest vous permettent d’investir dans une gamme de startups dans des secteurs tels que la technologie, la santé, l’alimentation, etc.

Et vous n’avez pas besoin d’avoir des millions de dollars pour y trouver une place.

Un inconvénient à noter est que le capital-investissement peut être très risqué.

Et, à moins qu’une entreprise ne soit acquise ou ne commence à générer suffisamment de liquidités pour payer les actionnaires, vous pourriez ne pas voir de retours avant des années.

De plus, de nombreuses plateformes obligent toujours à être un investisseur accrédité pour y adhérer.

 

4. Hedge Funds

 

Les Hedge Funds sont des fonds d’investissement d’un certain type, qui présentent un risque élevé et que l’on appelle fonds spéculatifs.

Bien que les fonds spéculatifs ne soient traditionnellement ouverts qu’aux investisseurs accrédités, ils restent l’une des options d’investissement alternatives les plus populaires.

En effet, un fonds spéculatif peut investir dans à peu près n’importe quoi, allant des actions ordinaires et des ETF aux actifs alternatifs comme la crypto-monnaie et l’immobilier.

Et ces fonds « couvrent » des parties de leurs portefeuilles en vendant à découvert certaines positions.

Cela permet de réduire les risques et de fournir des rendements plus stables, même si le marché global est en baisse.

Il s’agit d’une explication assez simple, et différents fonds spéculatifs et gestionnaires de fonds peuvent utiliser différentes techniques avec différents niveaux de risque.

Mais en fin de compte, les hedge funds gagnent de l’argent en prenant des frais de gestion et des commissions de performance.

De sorte que leurs objectifs sont alignés avec ceux des investisseurs.

 

5. Crypto-monnaies

 

La crypto-monnaie est devenue l’un des investissements alternatifs les plus en vogue de ces dernières années.

Si vous avez été l’un des premiers à adopter des pièces majeures comme Bitcoin et Ethereum, vous avez probablement surperformé toute autre classe d’actifs de loin.

Cependant, les crypto-monnaies sont également l’un des investissements alternatifs les plus volatiles.

Cela dit, vous pouvez toujours envisager de diversifier une partie de votre portefeuille avec la crypto si vous croyez en la technologie sous-jacente de la blockchain.

Et les principales plateformes d’échange de crypto-monnaie vous permettent d’en acheter avec des fonds directement depuis votre compte bancaire.

Ce qui rend cet investissement très simple à réaliser.

 

6. Matières premières

 

Les matières premières sont un autre investissement alternatif classique vers lequel les gens se tournent souvent pendant les périodes de forte inflation ou pour se diversifier.

L’or et l’argent sont vraiment les deux têtes d’affiche pour ce type d’investissement.

Mais vous pouvez également investir dans des matières premières telles que les produits agricoles, le pétrole, le bétail, le café et des matières premières similaires.

L’un des avantages de cette stratégie d’investissements alternatifs est que les matières premières ne sont pas toujours en corrélation avec les mouvements du marché.

Ainsi, vous pouvez garer une partie de votre portefeuille dans des actifs comme l’or et potentiellement surmonter un ralentissement.

Cependant, l’un des inconvénients des matières premières est qu’elles ne génèrent généralement pas de revenus.

Heureusement, vous pouvez contourner ce problème avec des options telles que les ETF sur l’or.

Ou investir dans des sociétés directement impliquées dans les matières premières qui versent des dividendes.

 

7. Dette privée

 

Bien que parfois l’un de plus risqués, l‘investissement basé sur la dette est un autre investissement alternatif que vous pouvez envisager.

Et il existe de nombreuses façons de commencer.

Le prêt entre particuliers est un exemple populaire où les investisseurs prêtent de l’argent à des particuliers au lieu de passer par un intermédiaire comme une banque.

Il existe également des plateformes d’investissements comme PeerStreet et October qui vous permettent de financer une dette immobilière en échange de paiements d’intérêts.

La dette de capital-risque est un autre exemple qui rappelle l’idée d’investissement dans les startups.

Mais l’idée générale est la même : vous pouvez potentiellement générer des rendements en prêtant du capital.

Le principal risque est que votre emprunteur fasse défaut et que vous ne puissiez pas récupérer tout ou partie de votre prêt.

 

8. Dérivés

 

Un dernier investissement alternatif que vous pouvez envisager sont les produits dérivés.

Il s’agit de contrats financiers dont la valeur dépend d’un actif sous-jacent ou d’un groupe d’actifs.

Au fur et à mesure que le prix de l’actif sous-jacent change, le dérivé change également.

Les contrats à terme, les swaps et les options sont des exemples populaires de produits dérivés.

Les dérivés sont souvent utilisés par les Hedge Funds ou les traders pour gérer les risques.

Cependant, les investisseurs particuliers peuvent également expérimenter le trading d’options ou de contrats à terme via de nombreux courtiers en ligne de premier plan.

Notez simplement qu’il peut y avoir d’immenses risques avec les dérivés puisque la valeur dépend de la valeur de l’actif sous-jacent.

Donc, si vous couvrez votre pari de manière incorrecte et que les prix changent à l’inverse de ce que vous pensiez, vous pourriez perdre une somme d’argent incroyable.

Et si vous négociez sur marge, vous pourriez perdre encore plus d’argent que vous n’en avez investi au départ !

 

 


Bonus 
Prêt à démarrer une entreprise qui augmente vos revenus et votre flexibilité,
mais vous ne savez pas par où commencer ? 

Téléchargez GRATUITEMENT Le Kit Administratif Du Freelance


 


Quelles sont les conditions requises pour acheter des investissements alternatifs ?

 

Historiquement, les investissements alternatifs n’étaient accessibles qu’aux institutions telles que les Hedge Funds ou les investisseurs accrédités.

Pour être qualifié d’investisseur accrédité, vous devez avoir un revenu annuel d’au moins 200 000 $ (ou 300 000 $ avec un conjoint) au cours des deux dernières années.

Ou avoir une valeur nette d’au moins 1 million de dollars.

Cependant, l’essor des plateformes de financement participatif rend l’investissement alternatif plus accessible.

Et comme de plus en plus de plateformes abandonnent les exigences d’accréditation, il n’y a vraiment aucune barrière à l’entrée pour de nombreuses classes d’actifs.

 

Quelles sont les implications fiscales ?

 

Malheureusement, il n’y a pas de loi fiscale unique pour les actifs alternatifs, car ils sont tous très différents.

L’impact de vos investissements sur vos impôts dépend de leur classification et s’ils produisent des revenus.

Investir via des plateformes peut également avoir des implications fiscales différentes selon la manière dont la plateforme émet des actions et des revenus.

Et parfois, il faut du temps pour tout comprendre.

D’autant plus que certains investissements alternatifs sont sujets à des changements de réglementation régulièrement du fait de leur jeunesse.

Comme les crypto-monnaies.

En fin de compte, vous devez lire les termes et conditions des plateformes avec lesquelles vous investissez si vous optez pour le financement participatif.

En ce qui concerne les investisseurs directs, envisagez de parler à un conseiller financier ou à un comptable pour savoir comment vos investissements alternatifs peuvent avoir un impact sur vos impôts.

 

Avantages et inconvénients

 

Avantages

  • Aide à créer un portefeuille diversifié ;
  • Peut servir de couverture contre l’inflation ;
  • Potentiel de surperformer le marché ;
  • Les plateformes de financement participatif abaissent la barrière à l’entrée pour les investisseurs.

Inconvénients

  • De nombreux investissements alternatifs sont illiquides ;
  • Certaines plateformes ou certains actifs nécessitent encore une accréditation ou des capitaux importants ;
  • Certains placements alternatifs ne produisent pas de revenus ;
  • Incidences fiscales potentielles.

 

Comment commencer

 

Comme mentionné, il existe de nombreuses plateformes de financement participatif spécialisées dans diverses classes d’actifs alternatives.

Et vous pouvez également investir dans des actifs tels que des SCPI ou des matières premières via la plupart des courtiers en valeurs mobilières en ligne.

Ce sont les alternatives plus spécialisées comme les objets de collection ou le capital-investissement qui peuvent prendre plus de temps et de diligence pour conclure un accord.

Si vous voulez un moyen simple d’explorer de nombreux investissements alternatifs, nous vous suggérons de consulter nos articles dans la catégorie investissement.

Vous trouverez des guides gratuits sur des investissements tels que l’or, le whisky, le cannabis et bien d’autres.

 

Conclusion

 

Il est indéniable qu’investir dans des actions, des ETF et des titres à revenu fixe peut constituer un excellent portefeuille qui vous servira pour les années à venir.

Mais si vous cherchez à diversifier et pimenter les choses, les investissements alternatifs pourraient mériter une place dans votre portefeuille.

Vous devez toujours comprendre les risques de toute classe d’actifs dans laquelle vous investissez.

Mais lorsqu’il s’agit d’investissements alternatifs, en particulier, vous devrez peut-être également être à l’aise avec une liquidité potentiellement faible ou une perte de capital.

Et faites toujours vos devoirs pour bien comprendre l’investissement avant d’y mettre votre argent.

BONUS

Prêt à vous débarrasser de vos dettes, à économiser de l'argent
et à créer une véritable richesse ?

Téléchargez GRATUITEMENT Le Guide Ultime De l'Argent

 

Vous avez aimé "Que Sont Les Investissements Alternatifs ? Et Comment Investir ?" ?




C'était "Que Sont Les Investissements Alternatifs ? Et Comment Investir ?"

 

Claudia

Soyez Enfin Maître de vos Finances...

Si "Que Sont Les Investissements Alternatifs ? Et Comment Investir ?" vous a plu, n'hésitez pas à laisser un commentaire, j'en serai ravie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EBOOK GRATUIT

Le Guide Ultime De L'Argent

Découvrez comme il est simple de créer sa Liberté Financière Sur Mesure

EBOOK GRATUIT !!!

LE GUIDE ULTIME DE L'ARGENT

Découvrez comment bien penser l’argent et Éliminez vos contraintes financières