gérer ses finances

Comment Gérer Ses Finances En Tant Que Freelance

En tant que freelance, gérer ses finances peut être beaucoup plus difficile que lorsqu’on est un employé salarié classique.

Lorsque vous êtes indépendant, vous ne pouvez pas être certain de combien vous gagnerez tout au long de l’année.

Vous devez également tenir compte de vos charges fiscale et des complémentaires de santé, de prévoyance et de retraite, qui ne sont plus partagées par votre employeur.

Voici un guide complet pour gérer ses finances en tant freelance.




Juste avant de rentrer dans le vif du sujet…
Bonus : prêt à vous débarrasser de vos dettes, à économiser de l’argent
et à créer une véritable richesse ?

Téléchargez GRATUITEMENT Le Guide Ultime De l’Argent

 


 

 

Calculez ce que vous gagnez

 

freelance gérer ses finances

 

Une étape essentielle dans la gestion de vos finances consiste à savoir combien d’argent vous gagnez.

Lorsque vous travaillez en tant qu’indépendant, vous ne savez peut-être pas exactement combien d’argent vous allez gagner chaque mois.

C’est donc la première difficulté pour gérer ses finances en tant que freelance.

Car vous devez impérativement vous faire une idée de vos revenus, dépenses et bénéfices.

Voici comment calculer votre bénéfice en tant que freelance :

 
Étape 1 : calculez votre revenu mensuel moyen attendu

 

Faites un tableau à deux colonnes.

Un côté est destiné à vos clients réguliers et abonnés : notez combien vous recevez chaque mois de ces clients, additionnez les montants et notez le total.

L’autre côté est pour vos clients non réguliers des mois passés : additionnez tout l’argent que vous avez gagné de ces clients.

Si vous disposez de quelques mois de relevés de revenus, utilisez-les pour obtenir un revenu mensuel moyen de clients non réguliers.

Prenez ce revenu moyen mensuel gagné par les clients non réguliers et divisez-le par deux.

Puis ajoutez-le à la colonne des revenus de vos clients réguliers : vous avez maintenant votre revenu mensuel projeté.

Comme vous pouvez constater, gérer ses finances en tant que freelance requiert de la prudence.

 
Étape 2 : Additionnez vos dépenses

 

Créez des listes séparées pour vos dépenses personnelles et professionnelles.

Les dépenses professionnelles comprennent :

  • Votre facture de téléphone professionnelle,
  • Les frais d’Internet,
  • La facture d’électricité
  • Les équipements professionnels tels que les logiciels, les ordinateurs,
  • Etc.

Ajoutez également une mutuelle à votre liste de dépenses, ainsi que tout régime de retraite complémentaire que vous souhaitez mettre en place.

Si vous préférez ne pas travailler à domicile, considérez combien cela coûtera pour louer un espace, comme un centre de coworking.

Utilisez vos derniers mois de relevés bancaires pour vérifier vos dépenses.

Un logiciel de comptabilité comme KoalaMe facilite cette étape, car il extrait les données directement de vos relevés bancaires pour calculer vos dépenses mensuelles.

Et n’oubliez pas : les impôts !

Vous devez les inclure dans votre liste de dépenses.

Ne les négligez pas lors de l’estimation de votre budget.

Bien maitriser ses dépenses est essentiel pour bien gérer ses finances en tant que freelance.

 
Étape #3 : Calculez votre bénéfice

 

Soustrayez simplement vos dépenses de vos revenus et le tour est joué !

Vous aurez votre bénéfice mensuel estimé.

Si le résultat est zéro, soit vous dépensez trop, soit vous gagnez trop peu.

Gérer ses finances correctement permet également de comprendre la rentabilité de votre activité, et de déterminer si vous devez procéder à des améliorations.

C’est également une excellente idée de créer des comptes bancaires séparés pour les finances personnelles, les finances professionnelles et l’épargne.

La plupart des banques offrent des réductions sur les frais bancaires lorsque vous ouvrez plusieurs comptes.

Il est beaucoup plus facile de suivre vos revenus et vos différentes dépenses lorsque vous séparez bien votre argent dans différents comptes.

 

N’oubliez les taxes !

 

L’un des plus gros fardeaux pour les indépendants est de payer des impôts et des prélèvements sociaux.

C’est une des parties les plus anxiogènes lorsqu’on commence à gérer ses finances en tant qu’indépendant.

Il est tellement tentant pour les freelances d’attendre jusqu’à la fin de l’année pour s’occuper des impôts, ouvrant ainsi la voie à l’enfer fiscal.

Mais vous devez être raisonnable et mettre de côté le bon montant chaque mois pour tous ces paiements vitaux.

Voici comment faciliter le suivi de vos impôts et autres taxes.

 
Créez un compte séparé

 

En plus d’un compte personnel et d’un compte professionnel, vous pouvez ouvrir un autre compte uniquement à des fins fiscales et d’assurance retraite.

Estimez votre charge fiscale.

Dans de nombreux pays, y compris en France, les indépendants doivent payer les prélèvements sociaux sur le travail d’indépendant ainsi que l’impôt sur le revenu.

Bien gérer ses finances passe donc par la bonne connaissance des règlementations du pays dans lequel on réside.

En France, si vous êtes en micro-entreprise, vos cotisations sociales s’élèvent à 22% du chiffre d’affaires réalisé pour les prestations de services, et à 12,8% pour les ventes de marchandises.

A cela s’ajoutent l’impôt sur le revenu et la CFE.

Pour aller plus loin dans les démarches administratives de la micro-entreprise, vous pouvez télécharger ce guide : Le Kit Administratif du Freelance 

 
Séparez l’argent chaque mois

 

Il faut de la discipline pour le faire, mais vous vous en remercierez à la saison des impôts.

La plupart des indépendants doivent payer environ 30 % de leurs revenus sous forme d’impôts, mais il est préférable d’être prudent dans ses estimations.

Chaque mois, versez un tiers de vos revenus sur votre compte d’impôts.

Payez vos impôts trimestriellement.

Une fois l’argent sorti de votre compte de taxes, vous ne serez pas tenté de le piller pour payer un nouvel ordinateur portable.

Si vous payez vos impôts tous les trimestres, voire tous les mois, vous n’aurez pas à faire face à une énorme dépense pendant la saison des impôts.

La mensualisation des dépenses est une des règles d’or pour bien gérer ses finances.

 
Automatisez le processus

 

Lorsque vous êtes employé, l’argent des cotisations sociales quitte votre salaire avant même qu’il ne vous parvienne.

En tant que freelance, vous devrez reproduire ce process vous-même.

Et vous pouvez opter pour la mensualisation de pratiquement toutes les taxes en France, donc profitez-en.

Configurez ensuite vos comptes pour automatiser au maximum cette démarche.

 


Bonus 
Prêt à démarrer une entreprise qui augmente vos revenus et votre flexibilité,
mais vous ne savez pas par où commencer ? 

Téléchargez GRATUITEMENT Le Kit Administratif Du Freelance


 


Indépendants et Mutuelle

 

Un autre obstacle pour bien gérer ses finances en tant qu’indépendant est la mutuelle.

N’oubliez pas que vous n’avez pas d’employeur qui cotise à votre mutuelle ou qui offre un régime de prévoyance.

Vous devrez tout payer vous-même et les coûts peuvent être élevés.

Chaque indépendant devrait avoir une mutuelle et une prévoyance.

Les freelances doivent également payer pour d’autres types d’assurance.

Voici les plus courantes :

  • Assurance-vie : Si vous avez des personnes à charge, l’assurance vie et ou l’assurance décès ne devraient pas être négociables.

  • L’assurance accidents de la vie : Cela vous donne un revenu si quelque chose se produit qui vous empêche de pouvoir travailler, soit dans la profession que vous avez choisie, soit dans n’importe quelle profession.

  • Assurance voiture : Si vous l’utilisez dans le cadre de votre activité.

  • RC professionnelle : Selon votre secteur d’activité, une assurance responsabilité civile générale ou une responsabilité civile professionnelle peut être nécessaire pour vous protéger contre les poursuites par des clients mécontents ou des personnes qui se blessent dans vos locaux.

 

Gérer ses finances en tant que nomade digital

 

gérer ses finances freelance

 

Si vous êtes un freelance en déplacement qui travaille à différents endroits, il y a d’autres problèmes que vous devrez garder à l’esprit.

Et gérer ses finances dans ce cas là peut devenir plus complexe.

Voici quatre choses à considérer en tant que nomade digital :

1. En plus de vos frais de subsistance courants, vous devrez peut-être prévoir un budget pour le stockage de vos biens à la maison ou pour l’entretien d’une propriété dans votre ville natale.

2. Avoir un fonds d’urgence et une assurance est encore plus important quand on est un nomade digital. En effet, vous avez un risque accru de vivre des imprévus, de devoir vous débrouiller dans une langue étrangère et de ne pas avoir accès aux soins de santé.

3. Les frais de change peuvent finir par prendre une part importante de vos revenus. Réfléchissez à la meilleure façon de convertir votre argent dans la devise locale.

4. Portez une attention particulière à vos obligations fiscales. En tant que citoyen français, vous devrez vous renseigner sur les conditions fiscales en fonction du pays dans lequel vous vivez, ainsi que du temps que vous y passez. Si vous travaillez en tant qu’entrepreneur indépendant, et que votre clientèle est française, cela peut avoir un impact sur la fiscalité de votre entreprise. Quel que soit voit lieu de résidence.

 

Gérer ses finances passe aussi par économiser pour l’avenir

 

L’épargne est vitale pour une vie financière saine, que vous travailliez en tant que freelance ou que vous gagniez un salaire.

 
Tout d’abord, vous devez épargner pour votre retraite.

 

C’est une nécessité qu’il est facile d’oublier lorsque vous n’avez pas d’employeur qui effectue des retenues sur votre salaire.

On estime que 60 % des freelances n’ont pas de retraite complémentaire.

Si vous êtes l’un d’entre eux, vous êtes confronté à la possibilité très réelle de devoir continuer à travailler jusqu’à ce que vous tombiez.

Ce qui n’est pas l’idée que la plupart des gens se font de la retraite.

Si vous souhaitez bien gérer vos finances, n’ignorez pas cette étape !

Cela étant dit, la meilleure façon pour préparer sa retraite est bien évidemment d’investir.

Idéalement, vous devriez investir environ 20 % de vos revenus pour la retraite, mais la plupart des freelances économisent 10 % à 15 % chaque mois.

En automatisant mensuellement vos versements pour votre épargne-retraite, vous réduisez le fardeau.

Tous les travailleurs, qu’ils soient indépendants ou perçoivent un salaire, doivent épargner pour un fonds d’urgence.

 
Une autre règle d’or pour bien gérer ses finances et l’épargne de précaution ou fonds d’urgence.

 

Votre fonds d’urgence est là pour payer les urgences, comme son nom l’indique.

Cela peut être votre toit qui s’effondre, votre frigo qui ne marche plus ou si vous vous cassez le poignet et ne pouvez pas travailler pendant un certain temps.

Il est préférable d’avoir suffisamment d’argent dans votre fonds d’urgence pour couvrir vos frais de subsistance de base pendant trois à six mois.

Pour calculer votre fonds d’urgence :

Examinez vos dépenses des six derniers mois environ.

Incluez les coûts tels que les mensualités de prêt immobilier ou les loyers, les factures d’énergie, les assurances, les courses, etc., mais ne comptez pas les luxes tels que les vacances.

Calculez le montant mensuel moyen dont vous aurez besoin pour couvrir ces dépenses et multipliez-le par trois à six, selon le nombre de mois que vous souhaitez couvrir.

C’est la base de votre fonds d’urgence.

Il est peu probable que vous puissiez créer un fonds d’urgence du jour au lendemain.

Il est donc préférable d’économiser petit à petit, en mettant de l’argent de côté chaque mois, jusqu’à ce que vous atteigniez votre objectif.

 

Gérer ses finances c’est aussi savoir profiter de ses profits !

 

N’oubliez pas de vous payer !

Une fois que vous avez effectué vos déductions pour les impôts, les assurances, l’épargne et d’autres obligations, et mis de côté un montant pour les dépenses professionnelles, tout le reste va dans votre compte bancaire personnel.

C’est la beauté de la création de comptes séparés – une fois que l’argent atteint votre compte personnel, vous savez que tout vous appartient.

Vous n’aurez pas à vous soucier d’en laisser de côté pour les impôts ni à vous demander si vous devrez en économiser pour l’avenir.

 

Éléments d’action pour gérer ses finances en tant que freelance

 

Passez un peu de temps à calculer vos dépenses et ce dont vous aurez besoin en termes de revenus pour y faire face.

N’oubliez pas d’inclure des éléments tels que les taxes et la mutuelle dans votre plan de dépenses.

Si vous souhaitez profiter du style de vie nomade digital, gardez à l’esprit les dépenses supplémentaires.

Créez un plan d’épargne et d’investissement et assurez-vous qu’il soit adapté à vos besoins futurs.

Si vous êtes bloqué, engagez un planificateur financier pour vous aider à tout organiser !

BONUS

Prêt à vous débarrasser de vos dettes, à économiser de l'argent
et à créer une véritable richesse ?

Téléchargez GRATUITEMENT Le Guide Ultime De l'Argent

 

Vous avez aimé "Comment Gérer Ses Finances En Tant Que Freelance" ?




C'était "Comment Gérer Ses Finances En Tant Que Freelance"

 

Claudia

Soyez Enfin Maître de vos Finances...

Si "Comment Gérer Ses Finances En Tant Que Freelance" vous a plu, n'hésitez pas à laisser un commentaire, j'en serai ravie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EBOOK GRATUIT

Le Guide Ultime De L'Argent

Découvrez comme il est simple de créer sa Liberté Financière Sur Mesure

EBOOK GRATUIT !!!

LE GUIDE ULTIME DE L'ARGENT

Découvrez comment bien penser l’argent et Éliminez vos contraintes financières