agriculture verticale fermes verticales

Comment Investir Dans l’Agriculture Verticale : Les 4 Meilleures Actions

Avez-vous déjà vu une ferme dans la vraie vie ?

Elles sont encore plus longues, vastes et plates qu’on ne l’imagine.

Et bientôt, nous risquons de manquer de terres arables pour en faire plus.

Heureusement, la science a trouvé un moyen de faire pousser de la nourriture autrement : l’agriculture verticale !

Les fermes verticales nécessitent beaucoup moins de terre, d’eau, d’engrais, de pesticides et d’électricité.

Et elles sont probablement l’avenir de la production alimentaire pour l’humanité.

Selon une analyse des tendances de Grand View Research, le marché mondial de l’agriculture verticale devrait passer de 5,37 milliards de dollars en 2021 à 33,02 milliards de dollars d’ici 2030.

Il s’agit d’un TCAC (taux de croissance annuel composé) de 25,5 %, dépassant largement le TCAC prévu par le S&P 500 de seulement 6 % au cours de la même période.

Mais les entreprises à l’origine de cette croissance sont encore nouvelles.

En plus, il n’y a même pas encore d’ETF sur le secteur des fermes verticales.

Alors, quelles sont les meilleures actions de ce secteur aujourd’hui ?

Nous allons jeter un coup d’œil.




Juste avant de rentrer dans le vif du sujet…
Bonus : prêt à vous débarrasser de vos dettes, à économiser de l’argent
et à créer une véritable richesse ?

Téléchargez GRATUITEMENT Le Guide Ultime De l’Argent

 


 

 

Les 4 meilleures actions de fermes verticales

 

SociétéCode BoursierDésignation

AppHarvest  

APPHLe géant de l’agriculture en intérieur basé dans les Appalaches a déjà plusieurs installations et relations avec Target, Costco, Kroger et Walmart

Hydrofarm Holdings  

HYFM« Fournisseur de pelles pour la ruée vers l’or de l’agriculture verticale » conçoit, fabrique et distribue une large gamme d’équipements agricoles verticaux et connaît déjà une augmentation des ventes.

GrowGeneration  

GRWGLe fournisseur de fermes de cannabis affiche déjà une croissance record et les ventes sont sur le point de profiter davantage de la révolution de l’agriculture verticale.
Village Farms International  VFFSociété avec 33 ans d’expérience dans l’exploitation de méga serres se développe dans l’agriculture verticale tout en gardant un pied ancré dans son centre de profit existant : le cannabis.
 

 

1. AppHarvest (APPH) 

Le géant de l’agriculture verticale AppHarvest est l’idée originale de Jonathan Webb, 36 ans, un ancien technicien solaire qui n’hésite pas à faire connaître les ambitions de son entreprise.

En 2020, AppHarvest a lancé une ferme intérieure de 60 acres où elle cultive désormais 800 000 plantes salutaires, principalement des tomates Beefsteak.

La culture se fait via un système hydroponique qui fait couler les nutriments directement dans les racines des plantes.

Sur le plan commercial, les ambitions de Webb portent déjà leurs fruits.

Selon Forbes, la société fournit déjà Target, Walmart, Kroger, Costco et d’autres grands acheteurs de produits frais.

De plus, la société achèvera prévoit d’avoir 12 fermes intérieures d’ici 2025.

Certes, la société est confrontée à des questions de trésorerie dans l’intervalle – des questions qui ont sûrement contribué à son cours de bourse actuel.

Les actions d’APPH ont culminé à 15,40 $ en février 2021, mais ont depuis chuté à moins d’1 $.

Mais les fondamentaux (succès opérationnel, clients aux poches profondes, etc.) semblent indiquer une action du secteur agricole vertical très sous-évaluée.

Après tout, une fois ces 12 installations opérationnelles, les revenus pourraient affluer et faire d’AppHarvest le premier grand gagnant des fermes verticales.

 

2. Hydrofarm (HYFM)

Un vieil adage en matière d’investissement dit :

« Pendant une ruée vers l’or, investissez dans des pelles. »

Eh bien, si la production alimentaire verticale est la prochaine ruée vers l’or, Hydrofarm Holdings sera celle qui fournira les pelles.

L’entreprise conçoit, fabrique et distribue des équipements et fournitures spécifiques pour l’agriculture en environnement contrôlé (AEC).

Même pour le profane, ce qu’ils fabriquent est assez intrigant.

Et du point de vue de l’investissement, cela met en évidence leur compréhension et leur préparation à la révolution de l’agriculture verticale.

Découvrez quelques-uns des produits Hydrofarm à partir d’un communiqué de presse 2021 :

  • Rock Rootinator fortifie les plantes contre le stress environnemental négatif et aide à ramener les plantes malades à la santé avec sa version mise à jour du Super Charge Root Tonic classique stimulant les racines.

  • Plant Success King Crab augmente les rendements, maximise l’absorption de phosphore et ajoute de la vie à la zone racinaire.

  • Roots Organics Terp Tea Microbe Charge fournit des bactéries bénéfiques, des champignons mycorhiziens et une charge nutritive pour soutenir les systèmes racinaires vigoureux des plantes à forte alimentation et à haut rendement.

  • Etc.
 
En termes de chiffres

Hydrofarm a déclaré des ventes nettes de 74,2 millions de dollars au troisième trimestre 2022.

Contre 123,8 millions sur la même période de l’année précédente.

L’année 2022 ayant été extrêmement difficile pour ce secteur, comme pour beaucoup d’autres secteur en raison de la situation économique mondiale.

En novembre 2021, Hydrofarm a même acquis et cannibalisé un concurrent.

Il s’agit de Innovative Growers Equipment, Inc, qui fournit des fournitures horticoles et de l’éclairage LED.

Malgré l’acquisition stratégique et un EBITDA sain, les actions d’Hydrofarm ont complètement chuté depuis l’introduction en bourse de décembre 2020.

La société a publié des actions à 59,90 $ chacune, et après un rallye prometteur à l’ère de la pandémie, elles sont tombées à 1,69 $.

Mais étant donné la compréhension apparente de l’entreprise des exigences de l’agriculture verticale…

Ainsi que sa capacité éprouvée à approvisionner tous les prétendants à la hausse dans l’espace…

Il est peu probable que les cours des actions restent aussi bas pendant longtemps.

A suivre.

 

3. GrowGeneration (GRWG)

GrowGeneration est comme le Home Depot des fournitures agricoles hydroponiques.

Vous pouvez vous rendre dès maintenant sur leur boutique en ligne et parcourir certains de leurs produits.

La société exploite également 64 sites physiques dans 15 États et prévoit de continuer à étendre sa présence physique jusqu’à ce que les 50 États soient couverts.

Fidèle à son nom, GrowGeneration connaît également une croissance très impressionnante d’une année à l’autre.

Les revenus ont plus que doublé par rapport à 2020-2021 pour atteindre 422,5 millions de dollars.

Et l’EBITDA ajusté de la société pour les douze mois clos le 31 décembre 2021 était de 34,5 millions de dollars, soit une augmentation de 82 % par rapport à l’année précédente.

Mais tout comme les autres sociétés du secteur, les résultats 2022 ont un peu chuté.

GrowGeneration a également récupéré d’autres sociétés, notamment Indoor Store, LLC, le plus grand détaillant de produits hydroponiques du Nouveau-Mexique, et MMI Agriculture, spécialisée dans les étagères mobiles.

Alors, comment une entreprise spécialisée dans l’agriculture verticale peut-elle générer un demi-milliard de revenus si tôt dans le jeu des fermes verticales ?

Eh bien, voici un indice : la plupart de ses clients se trouvent en Californie et en Oregon.

Oui, les cultivateurs de cannabis adorent GrowGeneration.

Et leur parrainage a permis à l’entreprise de s’assurer rapidement une vaste avance dans les fournitures agricoles verticales pour la production alimentaire de nouvelle génération.

Et compte tenu des mesures d’expansion agressives de l’entreprise et des investissements importants, il semble que GrowGeneration soit prêt à prendre l’initiative.

 

4. Village Farms International (VFF)

Village Farms International est un vétéran grisonnant parmi les nouveaux venus dans le monde de l’agriculture verticale.

L’entreprise a été lancée en 1989 et a rapidement maîtrisé l’art de l’agriculture à environnement contrôlé intégrée verticalement.

Ou, en termes plus simples, la construction et l’entretien de « méga serres ».

Les installations de l’entreprise utilisent 97 % moins de terres et 86 % moins d’eau que la culture en extérieur, générant 20 à 30 fois plus de rendement.

Si cela ne suffisait pas à rassasier la foule ESG, ils s’approvisionnent principalement en électricité à partir de méthodes renouvelables.

Et ils recyclent tout le dioxyde de carbone dans la serre pour que les plantes se convertissent en oxygène.

Vous pouvez en juger par la diapositive ci-dessous de leur présentation des relations avec les investisseurs du premier trimestre 2022.

En effet, Village Farms semble bien conscient que la demande à court terme pour les produits cultivés verticalement est encore quelque peu inconnue.

Après tout, pour le moment, les meilleurs épiciers d’Amérique du Nord peuvent toujours s’approvisionner en grande partie à partir de méthodes agricoles traditionnelles.

 

ferme verticale, cannabis

 

C’est pourquoi ils vont garder un pied fermement planté dans leur centre de profit existant – les plantes – à mesure que la révolution de l’agriculture verticale se déroule.

Comme illustré sur la diapositive, le potentiel total du marché mondial du cannabis atteindra 62,1 milliards de dollars d’ici 2026.

Et avec des centaines d’acres d’opérations de THC intérieures (et légales) ultra-efficaces, Village Farms est sur le point de partager cette croissance et de rebondir de sa mini chute de prix de l’action (de seulement 3,17 $).




Bonus 
Prêt à démarrer une entreprise qui augmente vos revenus et votre flexibilité,
mais vous ne savez pas par où commencer ? 

Téléchargez GRATUITEMENT Le Kit Administratif Du Freelance


 


Qu’est-ce que l’agriculture verticale ?

 

Dans sa forme la plus simple, l’agriculture verticale est exactement ce à quoi elle ressemble : cultiver à l’intérieur à la verticale, au lieu d’à l’extérieur à l’horizontale.

Le concept est né en 1999 avec le Dr Dickson Despommier, professeur de santé publique et environnementale à l’Université de Columbia.

Il a conçu avec ses étudiants une «ferme gratte-ciel» pouvant théoriquement nourrir 50 000 personnes.

Selon l’ONU, la population totale de l’espèce humaine explosera à 9,7 milliards d’ici 2050.

Ainsi, pour nourrir tout le monde, le Dr Despommier estime qu’il nous faudra encore 10^9 hectares de fermes (environ 1,2 fois la taille du Brésil) .

Mais où va-t-on les trouver ?

Après tout, 80 % des terres arables du monde sont déjà cultivées.

Il est temps de lever les yeux.

 

Le concept de «fermes gratte-ciel» du Dr Despommier s’est rapidement imposé et, entre 2014 et 2020, plus de 1,8 milliard de dollars ont été investis dans des startups agricoles verticales.

 
Ces entreprises expérimentent des méthodes telles que :
  • Culture hydroponique : pratique consistant à faire pousser des plantes sans sol en les immergeant dans une solution riche en nutriments.

     

  • Aquaponie : la pratique consistant à ajouter de la vie marine à une ferme hydroponique pour une « boucle fermée » où les poissons fertilisent les plantes et les plantes créent un environnement sain pour les poissons.

     

  • Aéroponie : une alternative à la culture hydroponique portée par la NASA, utilise des techniques de brumisation au lieu de submerger les plantes dans une solution liquide.

Jusqu’à présent, aucune des trois principales méthodes d’agriculture verticale ne semble objectivement supérieure.

Une étude de 2017 publiée dans l’American Academic Scientific Research Journal for Engineering, Technology, and Sciences a révélé que chaque méthode avait ses avantages et ses inconvénients.

Mais le point critique à retenir est que les trois méthodes nécessitent moins d’eau, moins d’engrais et moins d’espace.

Ce qui augmentera le rendement par unité de surface.

Essentiellement, l’agriculture verticale semble fonctionner encore mieux que prévu.

Cela soulève une autre grande question…

 

Devriez-vous investir dans des actions agricoles verticales ?

 

Pour faire écho aux points de l’intro, le TCAC (taux de croissance annuel composé) projeté du marché de l’agriculture verticale devrait exploser.

Atteignant en moyenne 25,5 % jusqu’en 2030.

C’est 4,25 fois le TCAC prévu du S&P 500.

Cela dit, la croissance projetée du secteur ne se traduit pas toujours par une croissance des actifs individuels.

Étant donné que les fermes verticales sont très récentes – et que de nombreux acteurs sont encore privés – vous pourriez hésiter à investir dans certains de ces pionniers.

Certains pourraient même dire qu’investir dans de NOUVELLES entreprises jouant avec de NOUVELLES technologies relève de l’investissement spéculatif.

Mais d’un autre côté, l’agriculture verticale est à peu près aussi ESG que possible.

Et historiquement parlant, investir dans des entreprises ESG n’est pas seulement aligné avec certaines valeurs.

C’est aussi une bonne stratégie d’investissement.

Dites ce que vous voulez à propos de BlackRock, mais ils sont sacrément bons pour investir et analyser les tendances.

Voici ce qu’ils disent :

« Nous pensons qu’un élément clé de la surperformance que nous prévoyons sera motivé par une vaste réallocation du capital vers des actifs et des stratégies durables dans les années à venir. »

Voilà pourquoi je vais vous proposer quelques alternatives pour investir dans l’agriculture verticale.

Tout en baissant le risque d’exposer votre portefeuille aux hauts et aux bas des actifs individuels.

Et en particulier des actions des jeunes entreprises dépensières avec un faible EBITDA.

 

Autres façons d’investir dans l’agriculture verticale

 

Alors, comment pouvez-vous investir dans l’agriculture verticale sans trop vous exposer à un marché en croissance mais non testé ?

 
Blue Chips qui investissent dans l’agriculture verticale

Un investissement indirect dans l’agriculture verticale par le biais des Blue Chips qui les soutiennent peut servir deux objectifs.

Tout d’abord, il protège votre portefeuille des hauts et des bas stupéfiants du marché de l’agriculture verticale.

Pour parler franchement, les investisseurs qui ont investi dans l’agriculture verticale à son apogée à l’ère de la pandémie pourraient désormais faire face à une perte de 95 %.

Les Blue Chips tombent rarement aussi loin.

Deuxièmement, cela vous permet d’obtenir une petite exposition indirecte aux entreprises agricoles verticales qui n’ont pas encore été introduites en bourse.

De nombreuses entreprises n’ont d’autre choix que de solliciter des tours de table à neuf chiffres auprès de grandes entreprises.

Et cela en raison des coûts initiaux importants liés à l’établissement d’une ferme verticale.

À leur tour, ces entreprises bénéficient d’un accès rapide à une nouvelle forme d’approvisionnement alimentaire.

Un exemple parfait est l’investissement de Walmart (WMT) dans Plenty.

Je pense que cet extrait de Charles Redfield, directeur du merchandising de Wally World, le résume parfaitement :

« Chez Walmart, nous nous concentrons sur l’identification et l’investissement dans des solutions alimentaires innovantes pour offrir à nos clients les aliments les plus frais et de la plus haute qualité aux meilleurs prix. Nous pensons que Plenty est un leader reconnu dans une nouvelle ère de l’agriculture, une ère qui offre aux acheteurs des produits sans pesticides et aux saveurs optimales tous les jours de l’année. »

 
ETF sur l’alimentation et l’agriculture

Bien qu’il n’y ait pas encore d’ETF agricole vertical disponible (même si je suis sûr que la SEC a quelques propositions sur son bureau), voici quelques ETF alimentaires/technologiques/agricoles à considérer.

Tout d’abord, il y a ce que nous avons de plus proche d’un ETF agricole vertical : le VanEck Future of Food ETF (YUMY).

Le fonds suit la « transition agricole ».

Ses avoirs quotidiens comprennent deux valeurs agricoles verticales : AppHarvest et Hydrofarm.

Il y a aussi l’ETF Global X AgTech & Food Innovation (KROP), qui comprend AppHarvest, Hydrofarm, Beyond Meat (BYND), et plus encore.

 

L’essentiel

 

L’humanité a besoin de l’agriculture verticale et, par extension, de la croissance et de l’expansion des entreprises de cette liste.

Les investisseurs qui achètent des actions de ces sociétés intrépides soutiendront l’avenir de la planète.

Et ils peuvent bénéficier de retours importants dans le processus.

Cependant, comme nous avons vu, les sociétés de ce secteur sont très jeunes.

Il pourrait être donc plus prudent d’investir pour l’instant de manière indirecte dans ce secteur.

BONUS

Prêt à vous débarrasser de vos dettes, à économiser de l'argent
et à créer une véritable richesse ?

Téléchargez GRATUITEMENT Le Guide Ultime De l'Argent

 

Vous avez aimé "Comment Investir Dans l’Agriculture Verticale : Les 4 Meilleures Actions" ?




C'était "Comment Investir Dans l’Agriculture Verticale : Les 4 Meilleures Actions"

 

Claudia

Soyez Enfin Maître de vos Finances...

Si "Comment Investir Dans l’Agriculture Verticale : Les 4 Meilleures Actions" vous a plu, n'hésitez pas à laisser un commentaire, j'en serai ravie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EBOOK GRATUIT

Le Guide Ultime De L'Argent

Découvrez comme il est simple de créer sa Liberté Financière Sur Mesure

RECEVEZ VOTRE CADEAU !!!

Le CALENDRIER 2023 de la Réussite Financière

La méthode la plus simple pour programmer     Votre succès financier sans vous prendre la tête